Martine Michaud, photographe
 |  Invitations  |  ©  |

2018 - Dernière nouvelle !

En préparation pour la “5e Biennale de photographie d’art et documentaire" qui aura lieu à Barcelone du 4 au 21 octobre 2018. J’ai été sélectionnée pour y présenter mes photos dans trois catégories : reportage, photographie abstraite et photocomposition numérique. Les précédentes éditions de cette biennale avaient eu lieu à Madrid (2010), Buenos Aires (2012), Malaga (2014) et Berlin (2016).

2017 - Publication du récit photographique HÉRITIÈRES DE BOUDDHA - À la rencontre des nonnes Shéchèn du Bhoutan. Textes et photos : Martine Michaud    Préface : Matthieu Ricard

"Ce récit photo m'apaise chaque fois que je l'ouvre.", Josée Blanchette, Le Devoir, Le Bhoutan intérieur. 9 sept. 2017 .   Revue de presse : voir la section Nouvelles  

 

Durant les trois semaines vécues dans ce microcosme habituellement coupé du monde extérieur, Martine Michaud a saisi l’essence de cette communauté inspirante par sa simplicité et son humanité à fleur de peau. La photographe et auteure lève le voile sur l'univers secret de ces femmes à l'aide de témoignages recueillis avec délicatesse et surtout, avec des portraits touchants où elle a su capter les regards intenses ainsi que l'intériorité de ses sujets.

Dans sa préface, le moine tibétain et docteur en génétique cellulaire Matthieu Ricard écrit« Martine a vécu dans l’intimité des nonnes. Elle s’est liée d’amitié avec elles, elle a partagé leur quotidien et observé avec attention et bienveillance leurs us et coutumes. À ce titre, son travail constitue un témoignage précieux sur la condition des nonnes, leurs aspirations et leurs défis.»

 
 
 
 
 
 
 
 

 


Durant les trois semaines vécues dans ce microcosme habituellement coupé du monde extérieur, Martine Michaud a saisi l’essence de cette communauté inspirante par sa simplicité et son humanité à fleur de peau. La photographe et auteure lève le voile sur l'univers secret de ces femmes à l'aide de témoignages recueillis avec délicatesse et surtout, avec des portraits touchants où elle a su capter les regards intenses ainsi que l'intériorité de ses sujets.

Dans sa préface, le moine tibétain et docteur en génétique cellulaire Matthieu Ricard écrit« Martine a vécu dans l’intimité des nonnes. Elle s’est liée d’amitié avec elles, elle a partagé leur quotidien et observé avec attention et bienveillance leurs us et coutumes. À ce titre, son travail constitue un témoignage précieux sur la condition des nonnes, leurs aspirations et leurs défis.»


Durant les trois semaines vécues dans ce microcosme habituellement coupé du monde extérieur, Martine Michaud a saisi l’essence de cette communauté inspirante par sa simplicité et son humanité à fleur de peau. La photographe et auteure lève le voile sur l'univers secret de ces femmes à l'aide de témoignages recueillis avec délicatesse et surtout, avec des portraits touchants où elle a su capter les regards intenses ainsi que l'intériorité de ses sujets.

Dans sa préface, le moine tibétain et docteur en génétique cellulaire Matthieu Ricard écrit« Martine a vécu dans l’intimité des nonnes. Elle s’est liée d’amitié avec elles, elle a partagé leur quotidien et observé avec attention et bienveillance leurs us et coutumes. À ce titre, son travail constitue un témoignage précieux sur la condition des nonnes, leurs aspirations et leurs défis.»